sd main logo
Menu

Comment sont  façonnées les jarres de Provence ? Une histoire de tradition et de tour à la corde .

Un peu d’histoire...

 

En 1920, René Augé-Laribé crée « La Poterie Provençale » à Biot, dans les Alpes Maritimes.
Il détourne les jarres traditionnelles de leur fonction première de stockage pour en faires des objets d’ornementation, et Invente un autre mode de fabrication  : le tour à corde. 

Le principe est de fixer une armature en bois autour d’un axe central sur le tour. La corde est enroulée sur l’armature , c’est alors que l’artisan commence le façonnage du pot en prenant des petites poignets d’argile en estompant la terre sur la corde. Un travail assez long suivant la taille et la forme de la jarre. Une fois fini , la terre est lissée avec une estèque en caoutchouc. Ensuite , on démonte l’armature lorsque la terre commence à sécher. Pour finir , l’artisan retire la corde sur plusieurs jours avec son expérience suivant la météo : < car si il la retire trop tôt , la poterie s'écroulera  sous son poids et si il la retire trop tard , elle  se fissurera sur sa longueur >. Dernière étape : lorsque la corde est complètement enlevée ,  débute le séchage : entre 2 à 5 semaines suivant la saison . Ensuite, vient la cuisson des pièces à 1000° pendant 24 heures au moins, mais ceci et une autre aventure... que je vous raconterai plus tard...